Je quitte l'oiseau bleue

J’ai commencé à lire des conseils pour commencer en tant qu’auteur/écrivain. Lorsqu’on part de rien, de zéro, que l’on a aucun réseau artistique professionnel qui puisse aider dans ce sens. Je suis tombé sur un article qu'avait rédigé mon éditeur EDILIVRE. Il recommandait d’ouvrir des pages professionnels sur les réseaux sociaux. Créer un site internet qui couterait environ 2000 ou 2500 euros n’était pas d’actualité pour moi, puisque je ne pouvais pas financer pour cause de chômage et qu’il était prioritaire de payer les impôts etc… la vie de chômeur quoi…

Facebook et Twitter étaient l’évidence même. Facebook j’en avais déjà un mais c’était personnel, je n’avais jamais eu de page pro. C’est dans cette logique que mes deux pages de réseaux sociaux professionnels étaient ouvertes.

Quatre ans se sont passés depuis et le temps des comparaisons étaient venus. J’en ai eu des bugs sur ma page pro Facebook, que j’ai boycotté pendant six mois au moins et où je suis revenu quand tous les problèmes ont été résolus. Mais twitter… ce n’est pas les bugs qui m’amènent à supprimer ma page pro twitter, c’était de savoir où est ma place dans les réseaux sociaux. Le jour où financièrement je pourrais me payer des promotions publicitaires, twitter me coutera bien plus cher que facebook. C’est bien pour les grosses entreprises mais pas pour les auteurs, enfin pas pour moi en tout cas. Même plus tard, quand j’aurais 2000 euros grâce aux ventes de mes livres, mon site internet sera créé, mais twitter n’est pas vital et pas indispensable. Je nourrissais ma page twitter par des pensées du moment, de la vie, par des poèmes, des écrits, je faisais ma promotion personnelle de mes ouvrages (et ces fameux hashtags tombé dans les limbes des tweets).

J’ai dû écrire 1000 tweet (réponses de ceux que je suivais compris) Je dois compter sur les doigts de deux mains les j’aime et encore moins les retweets de mes statuts twitter et l’oiseau bleue ne m’ont jamais permis de vendre plus d’ouvrage que facebook. J’ai eu beau avoir 42 personnes qui m’ont suivi, parmi eux des personnalités de l’écran télévisuel, ça ne changeait pas grand-chose. Quand on voit que des personnes ont plus de j’aime sur des réponses banales et qu’on se rend comptes que les personnes n’aiment pas forcément mes pensées et mes écrits, il faut réfléchir et l’analyser. Ca fait bien longtemps que je n’ai plus d’égo. Et loin de moi l’idée de me saigner au même titre que Jerry Lee Lewis avec son piano lorsqu’au départ personne l’écouter. Voila, c’est pour ces raisons que je quitte twitter.

 Il est possible qu’un jour je revienne sur twitter mais pour une page perso et encore, j’en doute (ne jamais dire : fontaine, je ne boirais pas ton eau)

Ma vie d’auteur c’est également ça, les réseaux sociaux font partie de ce monde, donc je vous en parle.

Je vous embrasse, n’oubliez pas de vivre et profitez de votre liberté d’esprit

Ma page facebook est toujours là, vous pouvez vous abonner pour me suivre, je continuerai à mettre mes pensées, poème et parlé de mes ouvrages sur cette page et surtout n’hésitez pas à m’encourager, si vous aimez dites-le, je n’ai jamais mordu personne

https://www.facebook.com/mondezanatany/

Mes livres sont toujours en ventes. En livre et en numérique sur Edilivre et uniquement en livre sur les autres sites

Clic ;-)

https://www.facebook.com/mondezanatany/photos/a.879534085477674.1073741829.865833386847744/1047551602009254/?type=3&theater

 

http://zanatany.over-blog.com/2016/10/affiche-promotionnelle.html

Retour à l'accueil